Comment puis-je protéger mon enfant?

Parce que votre enfant ne sera pas un enfant pour toujours

Éducation sexuelle: comment, quoi, où?

Au cours de la puberté, les adolescent(e)s commencent à explorer leur sexualité. Ils/Elles commencent à se poser des questions sur leur identité sexuelle et leurs préférences.

L’éducation sexuelle est un élément important de la culture générale. Elle contribue entre autres à l’égalité des chances et à la prévention de la violence sexuelle, de l’homophobie, des grossesses non désirées et des infections sexuellement transmissibles. Elle induit un comportement responsable envers son propre corps et celui du/de sa partenaire.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur le thème des infections sexuellement transmissibles (IST)

eltern_waswiewo
eltern_ansteckung

Comment se protéger contre la contamination par les HPV?

Le vaccin contre les HPV compte parmi les mesures de prévention. Selon le vaccin utilisé, il peut prévenir certaines maladies causées par les HPV, telles que le cancer du col de l’utérus et le cancer de l’anus, ainsi que leurs lésions précancéreuses et les verrues génitales.

Le vaccin contre les HPV ne protège toutefois pas contre tous les types d’HPV susceptibles de déclencher un cancer. C’est pourquoi il est important de se soumettre une fois par an à un examen de dépistage précoce du cancer.

De plus amples informations sur les possibilités de protection sont disponibles ici.

D’autres renseignements sur le vaccin contre les HPV sont disponibles sur le site Internet de l’Office fédéral de la santé publique.

Prévention des HPV

La vaccination est recommandée par la Confédération pour toutes les adolescentes et les jeunes adultes entre 11 et 26 ans. Les coûts de la vaccination sont remboursés par les programmes de vaccination cantonaux. Informez-vous sur la vaccination auprès de votre médecin.

La vaccination doit être effectuée de préférence entre l’âge de 11 et 14 ans; à cet âge, 2 doses suffisent (3 doses sont recommandées à partir de l’âge de 15 ans) et la vaccination a lieu avant les premiers rapports sexuels. Si une infection à HPV existait déjà auparavant, la vaccination peut protéger contre les types d’HPV avec lesquels la personne ne s’est pas encore infectée.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur les possibilités de protection contre les HPV.

eltern_impfung

Parler du vaccin contre les HPV avec l’enfant?

La vaccination soulève toujours des questions. Par conséquent, comme vous mais certainement aussi votre fille ou votre fils avez probablement des questions, nous avons compilé une liste de quelques questions-réponses à votre intention.

  • Que sont les HPV exactement? Je n’en ai jamais entendu parler.

    Presque tout le monde au cours de sa vie va contracter un papillomavirus humain (HPV). Il est donc important de savoir ce que sont ces virus. Les papillomavirus sont des agents pathogènes qui peuvent provoquer des inflammations et des modifications cutanées, surtout au niveau des parties intimes. Normalement, une infection virale passe inaperçue et guérit habituellement d’elle-même. Mais certains papillomavirus peuvent être à l’origine de verrues bénignes dans la région génitale. Si l’infection ne guérit pas mais persiste, certains types de virus PH peuvent même augmenter le risque de développer certains cancers, comme le cancer du col de l’utérus ou le cancer anal. Les deux sexes sont donc concernés. Se faire vacciner peut non seulement aider à se protéger, mais aussi à protéger son ou sa partenaire.

  • Comment est-ce que je peux être contaminé(e)?

    Les virus PH se transmettent d’une personne à l’autre par contact direct avec la peau et les muqueuses. Ils peuvent pénétrer dans l’organisme par de toutes petites blessures de la peau ou des muqueuses. C’est surtout le cas lors d’un contact intime avec la peau ou par un contact corporel très étroit comme les baisers ou les caresses. Les filles et les garçons ou les femmes et les hommes peuvent donc être contaminés de la même façon.

  • Comment puis-je me protéger contre les HPV?

    Il est important d’avoir des rapports sexuels protégés pour prévenir les nombreuses infections sexuellement transmissibles, comme le VIH. Cependant, les préservatifs ne garantissent pas une protection complète contre les infections par les HPV. Les HPV se transmettent en effet également par les muqueuses, qui ne sont pas couvertes par le préservatif. La vaccination contre les HPV permet toutefois d’éviter en grande partie une contamination.

  • La vaccination est-elle douloureuse?

    C’est une simple piqûre dans le bras, comme les vaccins que tu as reçus jusqu’à présent.

  • Pourquoi voulez-vous que je me fasse vacciner?

    Ta santé nous tient à cœur. De plus, la vaccination peut prévenir certains cancers, comme le cancer du col de l’utérus et le cancer du vagin, ainsi que le cancer anal, qui touche les deux sexes de manière égale.

  • Suis-je assez âgé/âgée pour me faire vacciner?

    Mieux vaut se faire vacciner le plus tôt possible, c’est-à-dire dès 11 ans, car à cet âge-là, les enfants n’ont pas encore été contaminés et l’organisme réagit mieux à la vaccination. Si tu te fais vacciner avant 15 ans, tu n’auras besoin que de deux vaccins au lieu de trois.

  • Pourquoi devrais-je me faire vacciner?

    Les filles et les garçons devraient se faire vacciner, car les deux sexes sont touchés. Et plus le nombre de personnes vaccinées est élevé, plus le risque de contamination mutuelle est faible. En te faisant vacciner, tu prends tes responsabilités, pour toi et pour les autres. Et même si les préservatifs peuvent réduire le risque d’infection, ils ne sont pas complètement fiables pour protéger contre les HPV, puisque les virus se transmettent par contact avec la peau et les muqueuses infectées, c’est-à-dire par les régions du corps qui ne sont pas protégées par le préservatif.

  • Que va m’apporter le vaccin?

    Il est très probable que tu seras infecté(e) par des HPV au cours de ta vie. Mais si tu n’es pas vacciné(e), tu auras encore plus de risque de développer certains types de cancer ou de verrues génitales.

  • J’ai déjà eu un rapport sexuel. N’est-ce pas trop tard pour me faire vacciner?

    Non, bien qu’il soit préférable de se faire vacciner avant la «première fois», cela peut encore être utile après. La vaccination te protégera alors définitivement contre les types d’HPV avec lesquels tu n’as pas encore été en contact.

  • Est-ce que je vais bien tolérer le vaccin?

    Généralement, le vaccin est bien toléré. Il se peut toutefois que dans les jours suivant la vaccination, le point d’injection soit rouge, gonflé ou douloureux. Parfois, tu peux aussi avoir de la température, des nausées, des maux de tête ou ressentir de la fatigue.

  • Où et quand puis-je me faire vacciner?

    Tu peux te faire vacciner lors de ton prochain rendez-vous chez le médecin. Mais tu peux aussi le faire avant. Il te suffit de prendre rendez-vous quand tu le souhaites chez un médecin de ton choix, par exemple ton médecin de famille, un pédiatre ou encore un gynécologue. Clique ici pour trouver un médecin

Curieux/Curieuse? Tu peux te protéger contre une contamination par HPV.

Blog

Tu cherches un conseil? Trouve un médecin près de chez toi!

Zum Ärztefinder

Votez maintenant

J’ai trouvé les informations importantes à mes yeux.
Merci de patienter...

Bitte benutzen Sie einen moderneren Browser