Protège-toi contre l’HPV, mais prend surtout du plaisir !

On ne dit pas vivre constamment avec la hantise des maladies sexuellement transmissibles et des virus. Trouve ici un guide sur la manière avec laquelle tu peux te protéger contre une infection à HPV et d’autres maladies sexuellement transmissibles.

Les rapports sexuels et les maladies sexuellement transmissibles
Toute personne sexuellement active peut contracter une maladie sexuellement transmissible. Cela arrive. Aujourd’hui, bon nombre de ces maladies peuvent être bien traitées. Sans traitement, elles peuvent avoir des conséquences désastreuses comme, par exemple, la stérilité ou un cancer du col utérin. D’autres suites sont moins graves mais elles peuvent être très ennuyeuses et te limiter pendant les rapports sexuels, voir même les rendre impossibles, par exemple les verrues génitales (condylomes), souvent causées par le virus du papillome humain (HP virus ou HPV). Parmi les principales maladies sexuellement transmissibles, font partie: les infections à chlamydia, la gonorrhée (appelée aussi blennorragie), la syphilis, l’infection à HPV, l’herpès génital, l’hépatite A, l’hépatite B, l’hépatite C et le SIDA.

Transmission de l’infection
L’HPV est la maladie sexuellement transmissible la plus fréquente en Suisse. Une infection à HPV peut facilement survenir en relation avec toutes les pratiques sexuelles. Les virus du papillome humain peuvent être la cause de verrues génitales (ou condylomes) sur la peau ou même de cancers dans la région génitale (par exemple sur le pénis, le col de l’utérus ou autour de l’anus). Les verrues génitales (condylomes) sont très répandues et elles peuvent survenir aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Celles-ci sont ennuyeuses, très laides et leur traitement est souvent fastidieux.

Safer sex, vaccination, dépistage
Ces 3 règles peuvent te protéger contre les maladies sexuellement transmissibles et une infection avec des virus :

  1. Safer sex : utilise des préservatifs et vérifie ton risque sur www.lovelife.ch.  Certaines MST peuvent être transmises même avec un préservatif.
  2. Les vaccins peuvent protéger contre l’infection par le virus de l’hépatite A, le virus de l’hépatite B et l’HPV. En principe, la vaccination contre l’HPV est recommandée avant la première fois mais tu peux aussi te faire vacciner  après. Le vaccin contre l’HPV est recommandé par la Confédération pour tous les jeunes de 11 à 26 ans, le vaccin contre le VHB est recommandé principalement à partir de 11 ans mais il peut être administré déjà chez des enfants en bas âge.
  3. Certaines MST ne présentent aucun symptôme au début. Tu ne remarques pas afin que tu as une maladie mais tu peux transmettre l’agent pathogène à d’autres personnes. Fais-toi donc tester si tu as des relations sexuelles non protégées ou si tu penses avoir un risque d’infection plus élevé. D’ailleurs, tu peux effectuer beaucoup de tests de manière anonyme.

Weitere Beiträge

Du suchst Rat? Finde einen Arzt in deiner Nähe!

Zum Ärztefinder

Est-ce que notre page d’accueil te plaît ?

Merci de patienter...

Bitte benutzen Sie einen moderneren Browser