Ce qu’il faut savoir sur les HPV

Le HPV est facilement transmissible

Les maladies liées aux HPV

  • Cancer du col de l'utérus

    Forme de cancer la plus fréquente due aux HPV: en Suisse, 5’000 femmes présentent des stades précurseurs du cancer du col de l’utérus chaque année, 250 personnes contractent la maladie chaque année et 80 en meurent.

  • Cancer anal

    Touche tant la femme que l’homme.

  • Cancer du pénis

    Les formes de cancer du pénis sont souvent déclenchées par des HPV, mais elles peuvent également avoir d’autres causes.

  • Cancer vaginal

    Cancer du vagin. Le vagin se trouve à l’intérieur du corps et mène au col de l’utérus, l’orifice de la matrice.

  • Cancer de la vulve

    La vulve est la partie du sexe féminin que tu peux voir de l’extérieur: elle commence au mont de Vénus à l’avant et se termine derrière avec l’entrée du vagin.

  • Formes de cancers de la bouche et de la région oro-pharyngée

    Touchent tant la femme que l’homme; elles sont souvent déclenchées par des HPV, mais elles peuvent également avoir d’autres causes.

  • Verrues génitales (condylomes acuminés)

    Bien que bénignes, les verrues génitales peuvent cependant avoir un aspect répugnant, être très gênantes et nécessiter une thérapie.

Les HPV en bref

Les papillomavirus humains (HPV) sont fréquents et concernent aussi bien les femmes que les hommes. On les trouve sur les muqueuses génitales. La plupart du temps, les virus disparaissent d’eux-mêmes. Certains types d’HPV peuvent toutefois déclencher des verrues génitales hautement indésirables, tandis que d’autres peuvent causer des cancers des parties génitales, de l’anus ou de la bouche.

Les HPV sont extrêmement contagieux et peuvent être transmis par de simples caresses, sans rapports sexuels. C’est pourquoi les HPV sont la cause des maladies sexuellement transmissibles la plus courantes en Suisse.

krankheit_erklaert
krankheit_symptome_infektion_new

A quoi reconnaît-on une infection à HPV?

SOUVENT AUCUN SIGNE DE MALADIE AU DÉBUT
Au début, une infection à HPV n’est souvent pas détectée car elle est alors sans douleur.

VERRUES GÉNITALES
Les verrues génitales sont la manifestation la plus fréquente d’une infection à HPV. Elles peuvent causer des démangeaisons et des saignements dus à leur sensibilité.

DES LÉSIONS PRÉCANCÉREUSES SOUVENT SANS SYMPTÔME
Même les lésions précancéreuses causées par les HPV ne présentent la plupart du temps pas de symptômes et ne sont découvertes que lors d’examens préventifs.

Tu penses avoir été infecté(e)?

Les infections à HPV et autres maladies sexuellement transmissibles sont relativement courantes et il n’y a pas de quoi en avoir honte. Toutefois, si tu as des doutes, si tu as des questions ou si tu présentes certains symptômes (par exemple des démangeaisons ou brûlures des parties intimes), il faut que tu agisses. Adresse-toi à un service de conseil ou un médecin et fais-toi traiter, le cas échéant. Pas de fausses pudeurs – tu n’es certainement pas la première ou le premier à demander conseil!

Tu souhaites en savoir plus sur les infections sexuellement transmissibles? Tu trouveras de plus amples informations ici.

krankheit_symptome_erwischt

Curieux/Curieuse? Tu peux te protéger contre une contamination par les HPV.

Blog

Du suchst Rat? Finde einen Arzt in deiner Nähe!

Zum Ärztefinder

Voter maintenant

J’ai trouvé les informations importantes à mes yeux.
Merci de patienter...

Bitte benutzen Sie einen moderneren Browser